Impressionnant. On sent bien que c’est la grande passion pour la musique qui anime l’interprète. De belles nuances et phrasés bien suivis, très belle dextérité et virtuosité.

~ LUXEMBOURG, mars 2015 ~

Critiques .

Vos retours

Je voulais vous remercier ici en affichant quelques-uns de vos retours.

Vous pouvez aussi me contacter via mon formulaire en bas de page.

 

Encore une fois merci à vous!

 

Un immense MERCI à Emmanuelle STEPHAN pour son talent et les émotions qu'elle a su provoquer en nous à l'écoute de son jeu magique et envoutant...

~ SAINT-PIERRE DE FRUGIE, août 2016 ~

Emmanuelle STEPHAN, dont le dévouement à la musique s’est traduit par une performance exceptionnelle

au Carnegie Hall !

Victoria MONTSERRAT, Directrice artistique, 5 Novembre 2017 ~

Un très beau moment avec beaucoup de poésie et de magie. La musique, Poulenc, Satie ou Ravel, étaient magnifiquement servis !

~ LILLE, juillet 2016 ~

Epoustouflant. Une performance incroyable, on est impressionné par la fluidité du jeu et la délicatesse de l’interprétation.

~ LUXEMBOURG, juin 2015 ~

Récital enchanteur et sensationnel grâce à une technique très solide mais aussi à un phrasé et une intention dans toutes les voix qui rendent un jeu très construit, complet, très intéressant et un réel bonheur à écouter.

~ LUXEMBOURG, mars 2015 ~

Pendant le récital j’ai été, comme tout le public, admirative du talent d’Emmanuelle, de sa virtuosité, de sa

grâce ; nul doute qu’une longue et belle carrière s’ouvre devant elle, sans compter ce qu’elle a déjà

accompli.

~ Danielle ABAD, Directrice artistique Festival Francis POULENC,
22 mai 2017 ~

J’ai découvert récemment les merveilleuses interprétations - Chopin, Debussy...- de la pianiste Emmanuelle

STEPHAN. Sa technique accomplie lui permet de jouer avec une telle liberté musicale que l’on ne peut qu’être

touché ! De plus, elle a cette individualité "spéciale" qui la distingue de tant d’autres jeunes pianistes ...

~ Maître Cyprien KATSARIS, Pianiste concertiste, 26 juin 2017 ~

Fantastique !!!!!!!!! Sublime !!!!!!!!!! Une passion, une précision et une fluidité incroyables !!!!!

~ LUXEMBOURG, mars 2015 ~

Magnifiques moments pendant lesquels la limite est … le ciel !

~ TREVES, Allemagne, février 2015 ~

La nouvelle génération de grands pianistes tels qu’Emmanuelle STEPHAN.

~ 6 novembre 2016 ~

La jeune pianiste Emmanuelle STEPHAN fait montre d’un talent exceptionnel et

d’une grande authenticité.

Outre une virtuosité technique éblouissante, elle possède un énorme potentiel émotionnel

dans sa musique.

Sous ses doigts, les études les plus virtuoses font oublier les limites techniques, au profit

de la pure générosité de l'expression.

Un jeu profondément inspiré.

~ Maître Bechara EL-KHOURY, Compositeur,
1er août 2017 ~

Les interprétations d'Emmanuelle STEPHAN reflètent grande musicalité, profondeur

d'interprétation et expertise technique.

Une pianiste merveilleuse et impressionnante qui possède un grand talent et une

personnalité remarquable, et qui aura une carrière très prometteuse dans les années à venir.

~ Manhattan International Music Competition (Président : Maître Ivo POGORELICH), 25 août 2017 ~

Une artiste merveilleusement douée, un grand talent. Sa personnalité reflète l'intelligence,

la perspicacité et la musicalité nécessaires à la poursuite d'une carrière, et son jeu pianistique démontre un solide potentiel, aussi bien

en termes de compétences techniques que de sens artistique, ce qui est crucial pour la scène.

~ Cosmo BUONO, Directeur artistique,
27 avril 2017 ~

La Presse .

Les critiques de la presse

Extrait de la radio Martinique 1ere du 19 avril 2017

Romance - Lyrisme - et Facilité perpétuelle par : Michael KOCK

 

        A la suite d’un précédent récital qui a reçu une grande appréciation quelques mois plus tôt à TREVES (Allemagne), Emmanuelle STEPHAN a été invitée à donner une soirée pianistique le 10 juin 2015 au Centre Culturel Altrimenti dans la ville de LUXEMBOURG.

La présentation d’Emmanuelle a commencé avec trois Etudes du compositeur représentant par excellence la musique romantique interprétée au piano: Frédéric CHOPIN. Un choix audacieux pour une entrée en matière impressionnante en ce qui concerne la technique de l’interprète ! La première Etude exécutée, No. 1, en la bémol majeur opus 25 aussi appelée “Etude à la Harpe”, produit un chant mélodieux dans un son enveloppant qui emplit tout l’auditorium. Après cette entrée fulgurante Emmanuelle ne nous laissa pas le temps de reprendre notre souffle, conquérant le public avec l’Etude opus 10 No. 9 (Agitato) en fa mineur. Il paraissait à ce moment incroyable de penser que l’on pouvait encore augmenter la puissance des sentiments inspirés par cette dernière étude ; mais l’Etude “Océan” en ut mineur opus 25 No. 12 telle qu’interprétée par Emmanuelle, a réalisé ce prodige de manière très convaincante et il était évident de constater que l’audience était subjuguée par les énormes vagues harmoniques de l’« Océan ».

Après ces chefs-d’œuvre de la musique de CHOPIN, Emmanuelle nous emmena dans la période classique et l’œuvre de HAYDN en interprétant sa dernière sonate pour piano, la sonate No. 62 en mi bémol majeur, qui est sans doute l’œuvre la plus ample, ambitieuse et exigeante de son auteur dans le genre. L’interprète nous en délivra ici une version de toute beauté : un premier mouvement alternant puissance et lyrisme, un deuxième mouvement tout en élégance, soigneusement patiné, mais jamais fade ou terne, avec la pointe d’ironie propre à HADYN surtout dans le troisième mouvement qu’elle réalisa comme une envolée facétieuse.

Après une très courte pause, le programme s’est poursuivi dans une ambiance douce, légère et lyrique, avec la sonate en la majeur D664 de SCHUBERT. On aurait pu dire que l’atmosphère et l’esprit avec lequel les trois mouvements ont été joués, s’accordaient parfaitement avec le temps frais et agréable de cette fin de printemps. Oui, la gaité du thème et son ton d’une certaine manière typiquement viennois, étaient transmis à l’audience avec authenticité. Emmanuelle a ensuite continué son concert dans la mouvance romantique en interprétant l’un des Nocturnes de CHOPIN, celui en ré bémol majeur, opus 27 No.2, dans une ligne lyrique et chaleureuse qui rencontra un vif succès. Elle a ensuite démontré la diversité de son répertoire en passant à la musique de Francis POULENC, l’un des compositeurs français les plus représentatifs de la période néo-classique. Son interprétation des Trois Mouvements Perpétuels, qui se caractérisent par leur propension persistante à aller de l’avant dans un jeu de couleurs et de contrastes, étaient exactement fidèle à cet esprit, et la réaction de l’audience a clairement montré que tout le monde avait été conquis.

Bien trop rapidement, la soirée se termina avec l’une des Ballades de CHOPIN. Emmanuelle choisit de jouer la 3ème, en la bémol majeur, opus 47. Ainsi qu’ont pu le dire les musicologues au sujet de cette pièce, “les éléments parfois sombres et anxiogènes de cette œuvre ont été effacés par la gaité du final”, et Emmanuelle a effectivement laissé son audience dans cet état de gaité et d’enthousiasme ! Ce ne fut alors pas une surprise quand le public insista pour obtenir deux bis.

 

~ Article paru le 11 Juin 2015 sur: Piano. DuasEstrelas.com ~

POUR EMMANUELLE STEPHAN

 

 Il y a un secret envoûtant dans le jeu d’Emmanuelle STEPHAN. Il est fondamentalement question, pour Emmanuelle, de moduler les intensités, de forger l’interprétation à hauteur de la note, et par corollaire, à la hauteur de la musique, sublimant par cela la virtuosité dont elle témoigne.

Le jeu d’Emmanuelle STEPHAN se situe à la croisée d’une authenticité rigoureuse eu égard à l’œuvre d’origine, et d'un lyrique incommensurable. Elle établit une synthèse hautement raffinée des écoles de piano française et russe.

 

~Dr Mohamed BEN MUSTAFA (Université PARIS VII), 22 Août 2017~

 

  

 

La précision, l'équilibre, la concentration, la technique pianistique et la musicalité innée d'Emmanuelle STEPHAN créent de si belles performances que c'est un cadeau de l'entendre jouer. Son amour de la musique et son engagement artistique sont une joie à voir et à entendre. Elle mérite de continuer de connaître le plus grand des succès à l'avenir dans une carrière de classe mondiale.

 

~Maître Jeremy J. BECK, Compositeur, 27 juillet 2018~

 

 

 

«Très belle maîtrise des couleurs, un vrai talent digne de l'art de son maître Gabriel TACCHINO.»

 

~Maître Guido CONRAD, Historien de l'art et Chanteur baryton, 4 août 2018~

Contact.

Laissez-moi votre email!

Formulaire de contact.

Envoyez-moi un message 

Copyright ESO - Emmanuelle Stephan Official

Mentions légales